HÉROÏQUE

 
Programme de février 2015 : Héroïque

Le Concert Olympique joué pour la première fois la Troisième Symphonie de Beethoven, intitulée « Eroica ». Cette symphonie est mythique car Beethoven voulait la dédier à Napoléon, avant d’y renoncer pour des raisons idéologiques.

Plus important encore : dans cette symphonie, Beethoven développe son style héroïque et transcende les dimensions de la symphonie classique. Elle pourrait être considérée comme la première symphonie romantique.

Pendant cette production Le Concert Olympique interprété également le Premier Concerto pour piano de Beethoven, dont le soliste était Frank Braley, ancien lauréat du Concours Reine Elisabeth et ami de longue date de Jan Caeyers avec qui il a joué tous les concertos pour piano de Beethoven.

L. VAN BEETHOVEN: Concerto pour piano n° 1 en C majeur, op. 15
L. VAN BEETHOVEN: Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, op. 55 ‘Héroïque’

Soliste : Frank Braley, piano
Chef d'orchestre: Jan Caeyers

Ce concert a été joué à Louvain - Bruxelles - Anvers - Hasselt et Roeselare. C'était une production mémorable!