Critiques

La biographie de Beethoven : appréciations

La parution de Beethoven. Een biografie écrit par Jan Caeyers n’est pas passée inaperçue. Après un lancement réussi en Belgique et aux Pays-Bas, le livre a également connu le succès en Allemagne. Voici un aperçu des réactions dans la presse :

Ons Erfdeel [May 2010]

Avec ses 672 pages, cette biographie de Ludwig van Beethoven publiée fin 2009 et titrée « Beethoven. Een biografie », de la main de Jan Caeyers, est l’une des plus épaisses jamais écrites. C’est également l’une des rares biographies consacrées à Beethoven en néerlandais. Et ce n’est rien de moins que l’œuvre d’une vie... (Emile Wennekes)

NRC 23 [Jan 2010]

Le Marketing était son 'core business'
Beethoven savait aisément jouer sur deux tableaux
Il n’est désormais plus question de simple exultation lorsqu’on aborde le sujet de Beethoven. Beethoven est décortiqué. Ce nouveau livre, magnifique, présente des aspects moins connus de l’homme. L’auteur ose même s’attaquer à son concert pour violon... (Peter De Bruijn)

De Morgen [30 Dec 2009]

Solitude existentielle extrême
Dans sa biographie de Beethoven, Jan Caeyers consacre énormément d’attention à la situation financière, sociale et économique du maître. Il n’est pas rare que cela se fasse dans un contexte psychologisant, mais Beethoven est heureusement bien plus que cela. La quantité d’informations est énorme, et l’histoire est en grande partie prenante... (Stephan Moens)

De Standaard [27 Nov 2009 ]

Beethoven dépouillé du mythe
De la musique avec une mission... Le fanatisme romantique et l’aridité scientifique, Caeyers les laisse aux autres. C’est avec beaucoup de flair qu’il met au jour ces histoires surprenantes. Il dépeint la couleur locale et l’esprit de l’époque – le sentiment national qui se développe en Autriche, la noblesse qui se flétrit, la période biedermeier et l’angoisse du renouveau qu’elle crée, mais aussi l’entourage de Beethoven et son approche du travail... (DS - Letteren)

HUMO [24 Nov 2009]

Beethoven
...Caeyers est un grand admirateur de Beethoven, mais ce n’est pas pour autant qu’il épargne son personnage principal. Ses éternels problèmes d’argent, de boisson, de femmes, mais aussi sa brutalité : rien n’est passé sous silence... (bg)

Vrij Nederland [22 Oct 2009]

Spindoctors and one night stands
une biographie qui présente Beethoven comme un musicien pop
... D’entrée de jeu, je tiens à dire que j’ai trouvé cet ouvrage fabuleux. Je l’ai lu avec un enthousiasme rare ... (Maarten 't Hart)

Staalkaart [Oct 2009]

Un tour de force. Caeyers est un biographe réfléchi et conscient de sa valeur qui a effectué des choix mesurés et pesés parmi l’énorme masse de documents scientifiques parfois contradictoires... Le livre est une véritable composition. Ce qui rend cette biographie si particulière, c’est qu’elle constitue une sorte de composition répondant à ses propres règles. (Jean-Pierre Rondas)